Grands travaux, un film de Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes

Grands travaux, un film de Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes

Première 24 mai 2016, Kunstenfestivaldesarts, Beursschouwburg

Jeudi 19 mai 2016 — Jeunes réalisateurs formés à l’Académie royale des beaux-arts de Gand, Olivia Rochette et Gerard-Jan Claes se sont distingués par leurs premiers films documentaires, "Because We Are Visual" (2010), réalisé à la fin de leurs études, et "Rain" (2012), commandé par la compagnie Rosas. Leur engagement s’exprime aussi à travers la fondation de Zéro de conduite, une plateforme de production-distribution, et Sabzian, un site web de réflexion sur le cinéma. Leur nouveau film "Grands travaux" situe son action dans l’Institut Anneessens-Funck, une école professionnelle néerlandophone à Bruxelles où des jeunes issus de milieux très variés, souvent précarisés, viennent apprendre un métier à exercer au plus vite. "Grands travaux" documente et met en scène les différents aspects de leur vie : les cours et les exercices à l’école, le football, leurs tribulations sentimentales ainsi que la recherche d’un logement et d’un emploi. En relatant le quotidien dans l’espace confiné d’une école, c’est une image de Bruxelles aujourd’hui que tente de construire Grands travaux. Avec la jeunesse au centre.

Première 24 mai 2016, Kunstenfestivaldesarts, Beursschouwburg

24/05 – 20:30
25/05 – 17:00
26/05 – 21:00
27/05 – 19:00
28/05 – 21:00 

NL / FR I 100’ I Rencontrez les artistes après la projection du film le 25/05.

Une publication au sujet de Grands travaux, rédigée par Bjorn Gabriels, sera disponible au Beursschouwburg (en néerlandais et en anglais).

Introduction

Les réalisateurs de films documentaires, Gerard-Jan Claes et Olivia Rochette, vivent et travaillent à Bruxelles. Ce genre de phrase bateau si commune aux biographies d’artistes a rarement été aussi poignante. Leur nouveau documentaire Grands travaux traite précisément de ce thème : vivre et travailler à Bruxelles. Ce fut le cas tant pour les deux cinéastes que pour les élèves de l’école professionnelle Anneessens-Funck avec lesquels ils ont collaboré.

Claes et Rochette s’étaient intéressés auparavant au monde des jeunes et leur façon de le mettre en images. En 2010, ils terminent leurs études à la KASK – School of Arts à Gand avec Because We Are Visual, un essai audiovisuel qui compile les humeurs éclectiques et exubérantes des jeunes ‘Youtubeurs’. Le montage sinueux des carnets vidéo en ligne révèle tant la liberté insouciante que l’angoisse étouffante des jeunes qui donnent libre cours en toute franchise et sans contrainte à leur chagrin, leurs rêves, leur fougue et leurs joies. Les personnages de Because We Are Visual se rendent parfaitement compte qu’ils flirtent avec la frontière entre la sphère du privé et celle du public mais ils apprécient l’anonymat de l’espace public d’internet. Parce qu’ils existent par l’image. 

Pour leur film de fin d’études, Claes et Rochette bénéficièrent d’une Wildcard du Vlaams Audiovisueel Fonds, ce qui leur donna la possibilité de mettre en chantier Grands travaux. Ils réalisèrent d’abord un premier film intitulé Rain (2012) à la demande de Rosas, la compagnie de danse d’Anne Teresa De Keersmaeker pour laquelle, dès leurs études, ils réalisèrent des travaux audiovisuels. Le documentaire Rain met l’accent sur la reprise par le Ballet de l’Opéra national de Paris de la chorégraphie du même nom de De Keersmaeker. Au travers des travaux préparatoires des danseurs, le film se penche sur les frictions qui existent entre le ballet classique et la danse contemporaine dans les coulisses de l’Opéra. L’implication personnelle d’Anne Teresa De Keersmaeker, qui suit généralement les répétitions à distance, transparaît dans l’enregistrement de ses conversations téléphoniques avec ses collaborateurs les plus proches. C’est à nouveau l’espace cinématographique qui donne forme à la rencontre.

En 2013, en collaboration avec le professeur et réalisateur de documentaires Elias Grootaers, Rochette et Claes fondent la plateforme de production et de distribution ‘Zéro de conduite’. Grâce à cette plateforme, ils organisent des projections de films au Beursschouwburg avec lequel, de 2013 à 2016, Rochette et Claes sont artistes associés. En 2013, ils sont les co-fondateurs de Sabzian, une plateforme en ligne qui veut promouvoir une culture cinématographie dynamique par le biais de son agenda et de discussions sur le cinéma. Ces initiatives contribuent à la création d’un espace de discussion où les films et la réflexion à leur propos se stimulent mutuellement afin de remettre sans cesse en question la relation du cinéma à la vie.  

Leur nouveau film Grands travaux est le résultat du jeu de la lecture et de l’écriture, de la projection et de la vision, de filmer et d’être filmé. Dans leur propre quête des formes, les réalisateurs ont rencontré celle des jeunes d’Anneessens-Funck en recherche d’un logement, d’un travail, d’un avenir... Claes et Rochette réalisent ainsi un film en collaboration avec les étudiants Ahmadou Barry, Mamadou Diallo, Achmed Xussein et Mohamed Abdi. Ils se sont rencontrés dans un jeu de formes, dans un film. 

Informations

Un film de Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes I Avec Mohamud Mohamed Abdi, Ahmadou Oury Barry, Mamadou Diallo, Achmed Xussein I Image Olivia Rochette I Son Gerard-Jan Claes I Montage Dieter Diependaele I Montage son Ingrid Simon, Sabrina Calmels I Mixage Thomas Gauder I Coloriste Raphaëlle Dufosset I Deuxième caméra Ruben Desiere I Enregistrement sons additionnels Lennert De Taeye, Nina de Vroome I Mentor Elias Grootaers 

Production Savage Film, Bart Van Langendonck I Coproduction Beursschouwburg, Zéro de conduite I Avec le soutien de Vlaams Audiovisueel Fonds (VAF), Belgian Tax Shelter, Le Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie Bruxelles, Creative Europe Programme – MEDIA European Commission, Vlaamse Gemeenschaps- commissie I En association avec Eyeworks, Scio Productions, VRT / Canvas

Grands travaux © Olivia Rochette - Gerard-Jan Claes