La Kermesse héroïque

Jeudi 3 décembre 2015 — La Kermesse héroïque est un festival artistique de trois jours. C'est la première édition du EUROPALIA RESIDENCY AWARD, une initiative de la biennale d'art belge EUROPALIA, dont le pays invité du 6 octobre 2015 au 31 janvier 2016 est la Turquie. Dans le but de soutenir la scène artistique locale, EUROPALIA a proposé à plusieurs artistes et curateurs de créer une exposition pour Bruxelles au cours d'une résidence à Istanbul. La Kermesse héroïque se déroule au Beursschouwburg et au Midpoint, deux lieux situés dans la partie ouest du pentagone bruxellois. 

13 - 15 janvier 2016 - La Kermesse héroïque
Au Beursschouwburg et Midpoint + 'Meet the Curator' le 8 janvier à 11h. 

Dans de cadre d' EUROPALIA RESIDENCY AWARD - en collaboration avec Beursschouwburg 

Artistes: Laurie Charles et Marnie Slater avec Olivia Dunbar en Steev Lemercier
Commissionaires: Alberto García del Castillo et Louise Osieka 

À vos agendas : 'Meet the curator' le vendredi 8 janvier 2016, 11h au Beursschouwburg: table ronde pendant laquelle les curateurs Alberto García del Castillo et Louise Osieka présenteront le projet à la presse et aux partenaires au cours d'une table ronde informelle. Bienvenue (merci de confirmer votre présence yasmina@beursschouwburg.be).

La Kermesse héroïque* aura lieu au  Beursschouwburg ainsi que dans le bar & café Midpoint (Rue de Flandre, 1989), deux hauts lieux de la scène artistique bruxelloise.

Le Beursschouwburg acceillera la première les nouvelles oeuvres des artistes Laurie Charles et Marnie Slater. 

Le bar & café Midpoint acceuillera le lancement d'un livre  (édité pas Théophile's Papers) receuillant des interviews sur la vie au Midpoint. Le festival s'y clôturera sur un concert de Steev Lemercier "Le Triton" et une soirée avec Olivia Dunbar aux platines.

Plus d'info

* Le titre du festival s'inspire du titre du film de Jacques Feyder, La Kermesse héroïque, datant de 1935. Il s'agit d'une comédie romantique camp et iconoclaste du cinéaste belge Jacques Feyder, produite en France en 1935. Dans le film sont déconstruits les mythes fondateurs du colonialisme. En 1616, pendant l'occupation espagnole des Flandres, la ville de Boom en province d'Anvers est en plein préparatifs de Carnaval, lorsque la population apprend que des troupes espagnoles y passeront la nuit. Traumatisé par le souvenir des ravages infligés par les espagnols au cours du 16e siècle, le bourgmestre met en scène sa propre mort et part se cacher avec les hommes éminents de la ville. L'épouse du bourgmestre, Cornelia, s'empare du pouvoir -pour elle-même et pour les femmes de Boom- et accueille chaleureusement les Espagnols qui y passent une nuit sans causer le moindre trouble. Tant que les troupes séjournent en ville, le pouvoir récemment acquis par les femmes n'est pas remis en cause.

La Kermesse héroïque, 13-15 janvier 2016 - programme : 

Mercredi 13 janvier
19h, @Midpoint, Rue de Flandre 189, 1000 Bruxelles
Midpoint book launch en savoir plus

Jeudi 14 janvier
19h, @Beursschouwburg, Rue A. Orts 20-28, 1000 Bruxelles

Laurie Charles, Love of Matter en savoir plus

Vendredi 15 janvier
19u @Beursschouwburg

Marnie Slater, By Written I Mean Made en savoir plus

Vendredi 15 janvier
22h finissage @Midpoint

Steev Lemercier + Olivia Dunbar 

En savoir plus

 

La Kermesse héroïque, 13 - 15 janvier 2016 - la programmation complète: 

Ce livre retrace une tranche de l'histoire du Midpoint Café & Bar à Bruxelles, de 2011 à aujourd'hui, à travers des interviews de l'un de ses propriétaires et quelques habitués des lieux.

Pas facile de trouver un tram à Bruxelles la nuit. Tu seras donc sans doute arrivé à pied au Midpoint, à cette extrémité ouest du centre ville. Ce soir, quelqu'un y organise peut-être une after, ou un anniversaire. Un de tes amis y présente un projet artistique, un DJ passe des disques que tu adores. Ou alors, ce soir, les gens ont simplement envie de danser, ça tombe bien, toi aussi. Soirée réussie… une soirée parmi tant d'autres au Midpoint...

Des interviews de Fatma Arar, Nick Bastis, Carles Congost, Gro Gravås, Jean-Paul Jacquet, Lars Laumann, Stefanie Snoeck, Harald Thys et Margot Vanheusden. Edité par Laurie Charles, Alberto García del Castillo, Louise Osieka et Marnie Slater. Conçu par Alexis Jacob. Publié par Théophile’s Papers. Produit par EUROPALIA ARTS FESTIVAL. 

gratuit

Jeudi 14 janvier
19u @Beursschouwburg (Rue A. Orts 20-28, 1000 Bruxelles)
Laurie Charles, Love of Matter
 

Love of Matter est un film empreint de réalisme magique, qui rejoue des événements, historiques ou autres. Entre science et fiction, le film mélange des séquences théâtrales et mises en scène avec des enregistrements glanés dans différents musées des sciences et une banque d'images rassemblées au cours de plusieurs voyages : une chambre à Bruxelles, un appartement à Istanbul et quelque part dans la région de Toulouse.

L'écologie est une question de rapports. C'est le rapport entre toutes les formes de vie mais aussi entre les formes du vivant et les formes du non-vivant. Il existe des communautés marginales qui imaginent des solutions pour un mode de vie durable ; des scientifiques qui explorent les possibilités de vie sur Mars et d'autres exoplanètes ; des académiciens qui interrogent la possibilité pour des cyborg de vivre dans un environnement nouvellement créé (incapables de vivre dans leur propre pollution) ; des paysages transforment et imitent les technologies humaines de façon indépendante ; la fiction contemporaine raconte la dystopie de l'Apocalypse Environnementale. C'est une histoire en cours.

France Frites jouera lors de la première de Love of Matter. Ce groupe de musique est un organisme: chaque musicien peut jouer de chaque instrument à tout moment. France Frites, c'est Amaury Daurel, Victor Delestre, Lucas Furtado et Hector Latrille.

http://lauriecharles.be/

gratuit

Vendredi 15 janvier
19h @Beursschouwburg
Marnie Slater, By Written I Mean Made

By Written I Mean Made est une performance s'appuyant sur des fragments de dialogue trouvés dans un recueil de documents éphémères conservé par l'Archive de Jersey. Le recueil fait partie d'une collection de matériaux, lettres, coupures de journaux et de magazines, d'anti-propagande, de notes d'agenda, de listes, de recettes, de documents d'identité, de brouillons, de dessins, de négatifs et d'impressions photo, légués par un résident de l'île de Jersey aux Archives qui en assure aujourd’hui la conservation. Le résident acquit ces documents peu près la mort de Marcel Moore et quelques années après la mort de Claude Cahun. Marcel Moore et Claude Cahun se sont installés sur l'île peu avant la Seconde Guerre Mondiale. Avant d'habiter l'île de Jersey, ils habitaient Paris. Pendant l'entre-deux-guerres, ils s'impliquaient occasionnellement dans le mouvement surréaliste. Marcel et Claude étaient amants. Ils étaient à la fois Marcel Moore et Claude Cahun et Suzanne Alberte Malherbe et Lucy Renee Mathilde Schwob. Suzanne Alberte Malherbe et Lucy Renee Mathilde Schwob étaient demi-sœurs. Elles habitaient une grande maison sur le bord de mer. Ou peut-être que Clare, Liz, Marnie vivaient, ainsi que Marcel et Claude. Madonna, Mary et Peter vivaient dans une grande maison. D'autres habitaient en bord de mer.

Une performance de Marnie Slater, avec Liz Allan, Clare Noonan. Avec la musique de NAR.

Matériel utilisé avec la permission de Jersey Heritage.

http://www.marnieslater.com/

gratuit

Vendredi 15 janvier
22h @Midpoint
Steev Lemercier + Olivia Dunbar

Steev Lemercier est musicien et chanteur. En 2015, il a présenté Merman Tales lors de festivals des arts et biennales à Chypre, Venise, Istanbul et Berlin. Il avait eu une épiphanie l'année précédente:

« Je nageais au large de la Sicile, là où la mer Méditerranée devient Ionienne. Et là, je compris combien il était important de ne pas oublier nos origines, ce qui nous compose. J'ai entamé une quête que j'ai appelée « Merman Tales » (Contes du triton) : des histoires biscornues où des marins, sirènes, perles, sous-marins en or et larmes salines élargissent l'horizon, admettent le carnage humain et prônent un nouvel ordre pour le monde. Des représentants du peuple ondin porteraient à la surface de l'eau de nouvelles notions d'amour et de sagesse pour guérir le monde terrestre.

Je me suis réveillé ce matin en me souvenant qu'il est difficile de réparer ce qui est cassé,
j'ai ouvert plus grand mes yeux assombris et j'ai regardé le monde,
comme une huître à ciel ouvert où j'ai trouvé ma propre perle,
comme un nouveau jour précieux. »

Olivia Dunbar est une écrivain et artiste vivant à Berlin. En tant que DJ, elle est connue sous les pseudonymes _mindfulness101 and BBALL + REALTEENSLUTS. 

some.things are true est l'un de ses poèmes:

“picture that yr on a cliff
but it’s in a dream
so u get confused a little
in terms of if yr gonna jump
but actually u probably will anyway

i pissed into a bottle when i woke up
when he liked yr surface

u sat pretty heavy 

what gets internal only matters when one is high
for example, the fact of energy is that”

gratuit

Bar & café Midpoint
13/01 - Laurie Charles, "Love of Matter"
14/12 - Marnie Slater, By Written I Mean Made
Steev Lemercier